Kaabukùlù|Culture, Pà Kàsaayì|About Kasayi

[Kaabukùlù] Noms et Surnoms Lubas

Dans la culture luba, les enfants sont souvent nommés à la naissance suivant les circonstances, un évènement important pour la famille ou le clan, pour rendre hommage à un ancêtre qui a une histoire prestigieuse ou une importance particulière, ou encore d’après une créature de Dieu comme les animaux (symbolique des attributs de l’animal choisit). La valeur symbolique du nom est très importante.

Traditionnellement, il n’y a pas de nom de famille comme on l’entend en Occident. Ce concept à été importé et imposé par les colons pour uniformiser les noms afin de simplifier le recensement. Si vous regardez vos arbres généalogiques, vous noterez que chaque enfant a son nom propre. Dans une même famille, il pouvait très bien y avoir dix enfants et, bien que tous soient frères et soeurs de même père et de même mère, les dix portaient des noms différents. C’est pour cela que traditionnellement, un Muluba, pour se présenter, va nommer ses ancêtres par exemple, Mbuyi wa Kasongo wa Kalala (Mbuyi, fils de Kasongo, lui-même fils de Kalala), remontant ainsi dans son arbre généalogique autant qu’il le désire. Ainsi, si une personne connaît tout son arbre généalogique jusqu’au 16ème ou 17ème siècle, les présentations peuvent durer un moment! Un Muluba peut aussi utiliser le nom de son frère ou sa soeur pour aider à l’identification, surtout si ce dernier est une personne connue dans la communauté et au-delà: Mutombo wa ba Mujinga (Mutombo, frère de Mujinga).

On peut différencier les noms suivant plusieurs catégories:
1- dîna dyà cilelelu = nom définitif donné à la naissance par le père (cilelelu = placenta, date de naissance);
2- dîna dyà bupangù = nom donné suivant les circonstances de la naissance (bupangù = caractéristique);
3- dîna dyà mwâna = nom donner à un enfant;
4- dîna dyà bukola, bukalanga ou bulungu = ce nom pris vers l’adolescence, au passage vers l’âge adulte, lié à un évènement survenue plus tard dans la vie de cette personne ou à des accomplissements personnels peut changer plusieurs fois durant la vie de l’individu;
5- dîna dyà bâna ba mapanga = nom des enfants spéciaux

kasai_drapeau

Dû aux épurations ethniques que les Kasaïens ont subies, vous trouverez parfois des orthographes bizarres (suppression du “i” final ou du “y”) qui subsistent depuis les années soixante et qui avaient pour seul but de brouiller les pistes quant à l’origine de la personne qui portait ce nom, comme par exemple, Ngoi, Ngoie ou Ngoy pour Ngoyi, KompanyCaiembe pour Kayembe, Tenday pour Tendayi, Capela pour Kapela, Mudiay pour Mudiayi, etc. Trouvez ci-dessous une liste de noms Baluba. Si vous connaissez la signification d’autres noms et surnoms et souhaitez partager vos connaissances, je vous invite à laisser un commentaire ci-dessous.

  • Babanya = qui distribuent
  • Badiambila = ils s’enorgueillissent
  • Badibanga = combien sont-ils?
  • Badila = qui pleurent
  • Bakika = ils protègent
  • Bakaji = les femmes
  • Bakatupenda = ils l’ont insulté
  • Bajikijayi = détruisez-les
  • Balela = ils enfantent
  • Baloji = les sorciers
  • Bambi = les orateurs, ceux qui parlent. (singulier: mwambi)
  • Batubenga = les mal aimés, celui qui est mis à l’écart (littéralement: ils nous rejètent)
  • Beleshayi = soignez-le
  • Bende(a) = à lui (appartenant à Dieu)
  • Biakabutuka = qui est décimé, ruiné, réduit en cendres
  • Biakupa = puisque (Dieu) l’a donné
  • Bikuta = enfant né encore enveloppé de sa membrane foetale
  • Bintu = les choses, plein de choses, la richesse
  • Bitumba = qui est glorifié, honoré, reconnu
  • Biuma = la richesse
  • Bolayi = pourissez
  • Bulembi = la chasse, la pêche. Personne douée dans ces activités
  • Buloba = la terre
  • Diba = le soleil (autre nom de Dieu)
  • Dibuba = abcès
  • Dibwe(a) = la pierre
  • Dikasa = le pied
  • Dikoba = la peau
  • Ditu = la forêt
  • Ilonda = hâche sacrée
  • Ilunda = qui provoque
  • Ilunga = l’initié; celui qui pardonne et oublie la première offense, tolère la seconde mais ne pardonne jamais la troisième
  • Kabange(a) = deuxième enfant né d’une naissance multiple (on peut ainsi comprendre que Joseph Kabila est né après sa soeur Jaynet)
  • Kabasele = personne puissante, guerrier
  • Kabasubabo = qui n’aime pas les leurs
  • Kabatuswila = celui qui ne sera jamais aimé
  • Kabedi = diminutif de mubedi, conseiller (petit conseiller)
  • Kabeya = celui qui rase, qui tue, personne initiée; vient du verbe kubeya = raser
  • Kabishi = le prématuré
  • Kaboko = diminutif de dibòko, petit bras
  • Kabongo = personne intelligente. nom porté par les garçons
  • Kabose = celui qui écrase, aplatit, foule du pie
  • Kabudi = qui ne manque de rien
  • Kabula = le partage
  • Kabundi = personnage connu pour sa ruse et sa malice (peut être représenté par un renard, un tarsier, une civette, une mangouste, etc.
  • Kabungama = enfant triste, né avec une main (ou les deux) sur la joue
  • Kadima = cultivateur
  • Kakona = ministre de l’économie
  • Kalala = titre mfùmù munène wa cilwilu, grand chef des armées, ministre de la défense
  • Kalambayi = celui qui est brave, qui ne lâche rien
  • Kalengayi = touchez-le
  • Kalombo = le fabricant, le manufacturier, celui qui crée de ses mains
  • Kalonda = celui qui poursuit
  • Kalonji = le bélliqueux, le colérique
  • Kalwanda = bagarreur, personne a problèmes
  • Kamanda = qui aime être chef, donner des ordres
  • Kamudimba = personne que l’on acclame
  • Kamwanya = la chétive
  • Kambuji = rusé comme le renard
  • Kande(a) = grand personnage, quelqu’un d’important
  • Kanjinga = ce qui enroule (nom donné aux femmes)
  • Kapela = le meunier
  • Kapinga = fille née après la mort d’une fille nouveau-né (ou mort-né)
  • Kantu = petite chose, petite objet
  • Kanubantu = homme pacifique
  • Kapuku = la souris
  • Kasanda = le fornicateur
  • Kasanji = l’instrument de musique
  • Kasenda = qui est médisant
  • Kashala = enfant dont les (ou un des) parents meurent après sa naissance, orphelin à la naissance
  • Kashama = le léopard
  • Kasukupa = celui qui n’aime pas partager
  • Kasumpata = celui qui n’aime pas le doute
  • Kasusula = qui déchire, taille en pièces
  • Katanda = petite maison, auvent. nom porté par les garçons
  • Katuku = qui se fait glorifier
  • Katuma = troisième enfant né d’une naissance multiple
  • Katumbi = célébrité
  • Kayembe = qui aime blesser
  • Kazadi = la petite patte ou la pettite griffe; nom en rapport avec le léopard, animal mystique et emblème du Congo
  • Kazambu = la folie, la rage
  • Kidiaba = qui se vante
  • Kimba = qui aime être flatté
  • Kitambala = être extravagant
  • Kongolo = arc-en-ciel, vaniteux
  • Konji = la liane
  • Luboya = celui qui ramasse, qui récolte au sens figuré (peut être positif (chance, argent, etc.), tout comme cela peut être négatif (problèmes, maladies, etc.))
  • Lukoji = adultère
  • Lukusa = ongle pointu
  • Lusamba = celle qui console, la marmite
  • Lwakanwanga = qui récoltes les plantes pour en faire des remèdes ou des fétiches
  • Kasanda = le fornicateur
  • Mambuyi = mère de jumeaux
  • Mampuya = la respiration
  • Mbelu = mère du foyer, foyer d’un homme imporatant, entrée d’alcôve
  • Mbuyi = premier enfant né d’une naissance multiple
  • Mbwaya = femme au comportement scandaleux ou immoral
  • Meji Mwamba = homme intelligent qui a une grande renommée
  • Mfuni/Mfunyi = l’exalté, le fanatique
  • Midibu / Midjibu = qui a un grand réseau
  • Mikalayi = seigneur tout puissant dans son fief
  • Misenga = qui a des richesses, le sable
  • Mpoku = la franchise, la sincérité
  • Mputu = Europe, Portugal
  • Mpyana = héritier, successeur
  • Mubiala = qui est rejeté, infréquentable
  • Muboyayi = ramassez-le
  • Muci = l’arbre
  • Mudiayi = mangez-le
  • Mudimbe = enchanteur, autoproclamé
  • Mudingayi = trompez-le
  • Mufuta = celui que l’on paie
  • Mujanayi = critiquez-le
  • Mujinga (Mpamba) = enfant né avec le cordon ombilical autour du cou (nom donné aux femmes)
  • Mukeba = celui que l’on recherche
  • Mukebayi = cherchez-le
  • Mukendi = qui est endimanché, bien aprêté, qui présente bien, qui va de conquête en conquête
  • Mukenge = qui souffre
  • Mukengeshayi = faites-le souffrir
  • Mukinayi = détestez-le
  • Mukoka = celui que l’on traîne
  • Mukuna = la montagne
  • Mukunayi = plantez-le
  • Mukunyi) = le planteur
  • Mukuta = enfant né encore enveloppé de sa membrane foetale
  • Mulamba = qui rampe, ne lâche rien, tenace
  • Mulanga = qui se colle à quelqu’un
  • Mulenda = qui observe, qui se penche sur quelque chose
  • Mulondo = cruche d’eau
  • Mulongo = le rang
  • Mulowa = l’envoûté
  • Mulowayi = envoûtez-le
  • Mulumba = celui dont on recherche la compagnie
  • Mulumbu = le couteau
  • Mulume = l’homme
  • Mumengi = le broyeur, le couper
  • Muntu/Bantu = la/les personne(s)
  • Musanda = ver de terre ou ver intestinal
  • Mushiya = enfant dont les ou l’un des parents meurent après sa naissance, orphelin à la naissance
  • Musungayi = départagez-le
  • Muswama = personne aimée
  • Muswamba (wa ba Mbuyi) = troisième enfant né d’une naissance multiple ou enfant qui suit les jumeaux
  • Muteba = ce,lui qui enquête
  • Mutoke = le blanc, personne à peau claire
  • Mutombo = l’honorable, celui qui s’attire la gloire et le prestige
  • Mutshipayi = maudissez-le
  • Mvidiakuumpa = Dieu m’a donné = Dieudonné
  • Mwambi = l’orateur, celui qui parle
  • Mwepu = assistant du ‘Cikala’, capable de le remplacer au besoin.
  • Mwipatayi = pourchassez-le
  • Ndala = bâtisseur, constructeur des marches, des tours
  • Ndaye(a) = celui à qui on a promit;
  • Ndomba = enfant qui naît en sortant un bras en premier
  • Ndombela = enfant qui naît en sortant un bras en premier
  • Nga(lu)lamulume = garçon qui naît après 4 ou 5 fille
  • Ngalula(mukaji) = fille qui naît après 4 ou 5 garçons
  • Ngandu = le crocodile
  • Ngondu = la lune
  • Ngoyi = qui parachève, qui enlève les imperfections
  • Nkala = le crabe
  • Nkashama = le léopard
  • Nsanga (Diboko) = survivant d’une grossesse gémellaire
  • Nsanza = deuxième enfant né d’une naissance multiple
  • Ntambwe = le lion
  • Ntumba = enfant conçu lors d’une aménorrhée
  • Ntumpula = qui fait bondir, qui lance en l’air
  • Nzadi = les pattes, les ongles ou les griffes, pluriel de luzadi; en général, nom porté en rapport avec le léopard, animal mystique et emblème du Congo
  • Shambuyi = père de jumeaux (sha = père)
  • Tshamba = celui qui dit, qui parle
  • Tshambwe = personne nommée, citée
  • Tshiabu (Cyabu) = à eux, le/la leur
  • Tshianza (Cyanza) = la main
  • Tshibamba (Cibamba) = mur, forteresse
  • Tshibanda (Cibanda) = ce qui est monté, élevé (en hauteur), quelqu’un qui s’élève
  • Tshibangu (Cibangu) = la cicatrice
  • Tshibelu (Cibelu) = la jambe
  • Tshibuabua (Cibwabwa) = premier enfant né d’une naissance multiple
  • Tshidinda Kasapa = celui qui se protège
  • Tshiela (Makasa) [Cyela makasa] = enfant qui sort un de ses pieds en premier
  • Tshiende(a) (Cyende(a)) = à lui, le sien (voir à Dieu)
  • Tshikala (Cikala) = bras droit, remplaçant du chef, régent
  • Tshikudimena (Cikudimena) = enfant né avec le visage vers le sol
  • Tshikuta (Cikuta) = enfant né encore enveloppé de sa membrane foetale
  • Tshikuatakuata (Cikwatakwata) = celui qui se disperse dans plusieurs activités
  • Tshilanda (Cilanda) = qui est pauvre
  • Tshilemba (Cilemba) = l’observateur, personne douce
  • Tshilobo (Cilobo) = héros, personne brave, vaillante, courageuse
  • Tshilombo (Cilombo) = le leader, celui qui dirige, qui montre le chemin
  • Tshilonga (Cilonga) = la fleur
  • Tshimankinda (Cimankinda) = le héros
  • Tshimanga (Cimanga) = fourreau
  • Tshimpaka (Cimpaka) = bagarreur
  • Tshinabu wa Munda = attention à l’eau qui dort
  • Tshintu = chose, objet
  • Tshingombe = proie d’un sorcier
  • Tshinyama Tshiolola (Cinyama Cyolola) = animal allongé
  • Tshiomba ou Tshomba (Cyomba) = manioc, le protecteur
  • Tshiowa (Mashi) [Cyowa mashi] = enfant dont la mère a continué d’avoir ses règles pendant sa grossesse (littéralement: baigne dans le sang)
  • Tshiowela (Cyowela) = enfant dont la mère a continué d’avoir ses règles pendant sa grossesse
  • Tshipamba (Cipamba) = usé au point de ne plus être utilisable
  • Tshisekedi (Cisekedi) = endroit où l’on rit, où l’on se moque
  • Tshiswabantu (Ciswabantu) = celui qui aime les autres
  • Tshiswaka (Ciswaka) = qui est caché
  • Tshituka (Cituka) = le prématuré
  • Tshomba (Cyomba) = manioc, le protecteur
  • Tumbishayi = honorez-le, glorifiez-le
  • Tunda wa Munda = commandant en chef dans l’armée
  • Waku Menga = réduire en miettes

Sources: Coutumes et traditions Baluba
Dictionnaire Tshiluba-Français
Last update: April 10th, 2016

36 thoughts on “[Kaabukùlù] Noms et Surnoms Lubas”

  1. Bonjour sur ses
    Merci pour votre site
    Merci pour les chansons traduite moyen d’apprndre la langue orale

    Espérons être nombreux à diffuser encore plus la langue Ciluba
    même si honteusemetn je ne le parle pas

    Je cherchais sur votre site où vous donnez tant de lien si vous aviez fait référence à mon père NTITE MUKENDI AUBERT

    Vous pouvez le redecouvrir sur son site internet son blog et son face book et surtout lire ses livre
    La grammaire scientifique du Ciluba

    Ou INA A MBANZA BULANDA BUA MULOPO

    sur son site internet

    http://www.permanance-bantoue.org/

    sur son blog

    http://permanence-bantoue.overblog.com/

    sur son face book

    https://www.facebook.com/MrNtiteMukendiAubertKizitoPermanenceBantoue

    CORDIALEMENT

    Like

    1. Moyo weba!
      Twasakidila wa bungi bwa ka kwamba kweba. Merci pour votre commentaire.
      J’espère que vous allez commencer à apprendre la langue Cilubà, votre langue, notre langue. Et quelle belle langue! Je suis présentement en train de l’apprendre et je reste perplexe quant à sa complexité et sa subtilité, parfois même plus subtile que le Français. Une très belle langue qu’il nous faut en même temps préserver et faire évoluer en enrichissant son vocabulaire surtout avec les progrès technologiques que nos sociétés subissent de façon plus ou moins passive.
      Pour répondre à votre question, je n’ai pas connaissance du travail de votre père. Je vais me pencher sur la question et mettre à jour mon site en conséquence. On n’aura jamais trop de références! 🙂
      Washala bimpa!

      Like

  2. merci pour cet innovation j’ai grandit loin de ma culture, loin de mon pays, loin de mes parents, loin de ma culture. . .j’ai toujours eu une soif immesuree d’apprendre ma langue le Ciluba. y a t-il un website qui peut fournir un cour complet??? please aidez moi a le retrouver si vous en connaissez un.

    Like

    1. Wetu awu, Leon!
      Je ne sais pas ce que tu entends par cours complet. Tout ce que je peux dire c’est que moi même je scrute le net pour savoir ce qu’il y a de nouveau dans ce sens. Tous les liens intéressants se retrouvent dans la section Cilubà dans la colonne de droite et sur la page Ressources Si tu es à Montréal, tu peux prendre des cours de Ciluba à ELA Jambo, écoles de langues africaines. Sinon je ne sais pas trop.

      Like

  3. s’il vous plait pourquoi les noms de ma culture ne sont que des noms à mauvais sens, pourrait-on avoir aussi une liste de noms à belle signification. tous les noms semblent maudis

    Like

    1. Bonjour Chris,
      Il ne faut pas voir le mal partout! Je ne vois aucun nom qui ait un sens “mauvais” comme vous dites. N’oubliez pas que la mystique dans la culture Luba est très importante. Aussi, le sens et l’origine de certains noms peut nous échapper mais soyez sûr qu’il y a un sens profond, un événement marquant qui y est relié même si cela n’est pas évident pour vous. Ici, j’ai simplement donné le sens premier car selon les familles, l’origine du nom et le sens que l’on veut lui donner peuvent varier.
      Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à laisser d’autres commentaires avec des noms et leur signification.
      Merci!

      Like

    1. ok après recherche: Katanda= petite maison, nom porté par les garçons, Kamuanya = chétive, nom porté par les filles, Lusamba = consolatrice, nom porté par les filles.

      Like

  4. Did not know the meaning of the name of my daughter TSHIELA, but there along word “Makasa” I found no translation into French or Portuguese.

    Não sabia o significado do nome de minha filha TSHIELA, mas há junto palavra “MAKASA” que não encontrei tradução para o francês ou português. Julio

    Like

    1. Oi, Julio! tudo bem? ‘Makasa‘ significa ‘pés‘ em Ciluba. Você pode dizer ‘Tshiela‘ ou ‘Tshiela Makasa‘. Algumas pessoas dizem ‘Tshela‘. Tudo isso é a mesma coisa. Se me permite perguntar: você é angolano? quem nomeou a sua filha?

      Like

  5. Hello! I’m from Brazil, who named my daughter was an anthropology teacher Kabengele Munanga (Congolese) who teaches at a Brazilian university (USP). Thank you for your feedback. Julio

    Olá! Sou do Brasil, quem nomeou minha filha foi um professor de antropologia Kabengele Munanga (congolês) que leciona em uma universidade brasileira (USP). Agradeço o vosso retorno. Julio

    Like

    1. No problem. Well, interesting. I’ll check him out. You can ask me anything, I’ll try to answer to the best of my abilities.
      Bye! 🙂

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s