[Today in History] December 12th

flaghistory

1903 – Roger Casement completes report about abuses in Belgian Congo

BIRTHDAYS

1980 – Tiko Tshyniama Tshiolola, football player, is born in Kinshasa

Advertisements

[Kaabukùlù] Le Zaïre

10zaires
1977
zaire1985
1985
500zaire1989
1989
50000zaires1991
1991
500zaires1994
1994
Source

[Today in History] December 11th

flaghistory

1906 – US president Roosevelt attacks abuses in the Congo

[Today in History] December 10th

flaghistory

1996 – Rwandan Genocide: Military advisor to the United Nations Secretary-General and head of the Military Division of the Department of Peacekeeping Operations of the United Nations Maurice Baril recommends that the UN multi-national forces in Zaire stand down.

2018 – Denis Mukwege gave his acceptance lecture in Oslo.

See the whole speech

GET THE FULL TRANSCRIPT

[Documentary] Katanga, la guerre du cuivre (2010)

Ça fait 50 ans que l’on exploite le Congo et le peuple Congolais n’en voit pas de retombées réelles, si ce ne sont que des miettes à gauche à droite. Et dans 50 ans, quand les mines seront épuisées, que feront les Congolais…

minedecuivre
Mine de cuivre au Katanga

Duration: 1h31′
Language: Français

[Today in History] December 9th

flaghistory

CONGO

1906 – NY American reports Belgian King Leopold II bribed US Senate commission on the Congo

[Bwakulu] Comparaison des langues nationales

Dans un pays qui regorge de langues vivantes, il nous faudrait des jours pour en parler. Concentrons-nous alors sur les 4 langues nationales. Commençons tout d’abord par une courte présentation de ces 4 langues nationales de la République Démocratique du Congo: le Kiswahili, le Ciluba, le Kikongo, le Lingala.

Le Kiswahili est parlé principalement dans la partie Est du Congo avec plus de 10 millions de locuteurs en tant que langue première mais plus de 40% de la population congolaise peut s’exprimer dans cette langue, soit environ 30 millions de personnes, ce qui en fait la langue la plus parlée au Congo. Plus on se déplace vers l’Est de l’Afrique et plus le Kiswahili est arabisé. Bien qu’au Congo on y parle une version simplifiée et plus bantouisée que dans l’Est de l’Afrique, les gens se comprennent, un peu comme les Français et les Québécois. La version congolaise du Kiswahili est aussi appelée Kingwana. La zone swahiliphone comprend le Congo biensûr, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, le Kenya, le nord de la Zambie, du Malawi et du Mozambique, le sud du Sud Soudan ainsi que le Sud de l’Ethiopie et de la Somalie,  l’île de Zanzibar et les Comores (13 pays).

Zone_swahili

 Le Ciluba est une langue qui est principalement utilisée dans sa région d’origine c’est-à-dire au Congo (Kasayi et Katanga – plus de 10 millions de locuteurs) ainsi qu’au Nord de l’Angola (2 pays).

 Le Kikongo ou sa version simplifiée, le Munukutuba, est parlé dans les deux Congo, l’Angola et le Gabon (4 pays). Il s’écrit couramment avec l’alphabet latin mais possède aussi son propre système d’écriture à formes géométriques que l’on appelle le Mandombe. Il existe environ 2 millions locuteurs en RDC.

foto-LanguageMap-Kikongo-Kituba

Le Lingala est parlé dans les deux Congo, l’Angola, la Centrafrique, le Sud du Cameroun et une partie du Gabon (6 pays). Il regroupe environ 10 millions de locuteurs au Congo (1ère et 2ème langue).

LanguageMap-Lingala-Larger_Location

Les langues bantoues sont liées et ont une réelle base commune. Il n’y a qu’à voir ce tableau comparant les 4 langues nationales du Congo en allant de l’Est vers l’Ouest. En rouge, les termes similaires dans les 4 langues et en bleu ceux qui le sont dans 2 ou 3 des langues nationales.

Kiswa.
Ciluba
Kikon.
Linga.
personne mutu muntu muntu mutu
homme mume muluma mwana yakala mobali
femme muke mukaji mwana n’kento mwasi
enfant mwana, mutoto mwâna mwana mwana
père baba taatù tata tata
mère mama maamù, baaba mama mama
grand-parent bibi/ babu kaakù nkaka nkoko
chef jumbe mfumu mfumu mokonzi
moi meme même/ mêma mono ngai
toi wewe wêwe/ wêwa nge yo
nous sisi twêtu tu biso
oui ndiyo eyowa inga/ ingeta iyo
non hapana/ siyo to mpo te
et, avec na ne/ni ye na
qui? nani? nganyì? nani? nani?
quoi? nini? cinganyì? nki? nini?
quel? gani?/ -pi? cinganyì? /-èpi? nki? nini?
quand? lini? diba kaayì? buna ntango nini?
où? wapi? kwepì? kwe? wapi?
pourquoi? kwa nini? bwa cinyì? mu nki diambu? pona nini?
comment? je? mushindu kaayì? bwe? boni?
combien? ngapi? nga? kwa? boni?
grand nene nène nene monene
petit -dogo -kesà buke muke
long -refu -le leya molai
court fupi ìpì nkufi/ fioti mukuse
animal munyama nnyama nyama nyama
poisson samaki mushipa mbisi mbisi
chien mbwa mbwa mbwa mbwa
poule kuku nzolo nsusu nsoso
chèvre mbuzi mbuji nkombo ntaba
lion simba ntambwe nkosi nkosi
arbre mti mucì niti moyete
tout yote, pia -ònsu konso nyonso
beaucoup -ingi -a bûngi -ingi mingi
faim njaa nzala nzala nzala
vie moyo, maisha moyo, bwenapànu luzingu bomoyi
sang damu mashi menga makila
tête kichwa mutù ntu motu
cheveu nywele lusukì lusuki losuki
œil jicho dîsu disu lisu
bouche kinywa mukana nwa munoko
dent jino dinu dinu linu
langue ulimi ludimi ludimi lolemu
dos nyuma nnyima nima mokongo
main mukono cyanza koko loboko
cœur moyo mwoyo, mucìma ntima motema
lune mwezi mwènji, ngondu ngonda sanza
étoile nyota mùtôtù mbwetete monzoto
air hewa kapeepà mupepe mopepe
vent upepo cipeepà mupepe mopepe
eau maji mâyi maza mayi
pluie mvua mvùla mvula mvula
maison nyumba nzubu nzo ndako
pierre jiwe dibwe tadi libanga
chemin njia njila nzila nzela
ciel juu dyulu zulu likolo
nuage wingu ditutu tuti lipata
feu moto kapyà tiya moto
cloche kengele ngonga ngunga ngonga
tambour ngoma ngoma ngoma mbunda
nuit usiku butuku mpimpa butu
jour siku dituku kilumbu mokolo
chaud -a moto -sàlùka mbau moto
vide myupu tupù nkatu mpiaka
mauvais -baya bi mbi mabe
nouveau pya pyapya mpa sika
ancien -kuukuu -nunu nkulu kala
manger kula kudyà kudya kolia
boire kunywa kunwà kunwa komela
dormir, coucher kulala kulààla kuleka kulala
faire kufanya kwenza kusala kosala
voir kuona kumòna komona komona
entendre kusikia kuvwà kuwa koyoka
marcher, aller kwenda kwenda kuwenda kokenda
venir kuja kulwa kuwiza koya
mourir kufa kufwà kufwa kokufa
lire kusoma kubala kutanga kotanga
compter kuhesabu kubala kukonta kotanga
chanter kuimba kwimba kuyimbila koyemba
prier kuomba kusambila kusambila kosamba
donner kupa kupa, kupeesha kuvana kokaba
ouvrir kufungula kukàngula kuzibula kokangola
fermer kufunga kukànga kuzibika kokanga
Kiswa.
Ciluba
Kikon.
Linga.
zéro sifuri cijengu nkatu libungutulu
un moja ùmwà mosi moko
deux mbili ibìdì zole mibale
trois tatu isàtù tatu misato
quatre nane inaayi ya minei
cinq tano itaanu tanu mitano
six sita isambòmbù sambanu motoba
sept saba mwanda mutekèta nsambwadi sambo
huit tisa mwanda mukùlù nana mwambe
neuf munane citemba vwa libwa
dix kumi dikumi kumi zomi
onze kumi na moja dikumi ne umwe kumi ye mosi zomi na moko
douze kumi na mbili / sita mbili dikumi ne mbili kumi ye zole zomi na mibale
vingt kumi mbili makumi ibiidi makumole ntuku mibale
cinquante kumi tano makumi atanu makuma- -tanu ntuku mitano
cent mia lukàmà nkama kama moko
mille elfu cinunu funda nkoto moko
dix mille kumi elfu binunu dikumi mafunda kumi/kiasi monkoko
cent mille laki cishikula lundu elundu
un million milioni mbòmbù fumu efuku, makiasi
devant mbele kumpàla ndumbi liboso
derrière nyuma kunnyimà nima nsima
à gauche (attribut féminin) kushoto -à bakaji ku kikento na mwasi
à droite (attribut masculin) -a kuume -à baluma ku kiyakala na mobali
aujourd’hui leo leelù wunu, gunu lelo
semaine juma lumingu lumingu mposo
mois mwezi mwenji, ngondu ngondo sanza
an, année mwaka mwaka, cidimu m’vu, nvu mobu/mbula
lundi jumatatu dimwà kintete mokolo ya liboso
mardi jumanne diibîdi kin’zole mokolo ya mibale
mercredi jumatano diisâtu kin’tatu mokolo ya misato
jeudi alhamisi diinâyi kin’ya mokolo ya minei
vendredi ijumaa diitânu kin’tanu mokolo ya mitano
samedi jumamosi diisambòmbù sabala mokolo ya poso /saba
dimanche jumapili dyàlumingu kialumingu lomingo/ eyenga
janvier mwezi wa kwanza / januari cyongu (wa minanga) ngonda ya ntete sanza ya liboso
février mwezi wa pili / febuari lwîshi ngonda ya zole sanza ya mibale
mars mwezi wa tatu/marchi lwabanya (nkasu) ngonda ya tatu sanza ya misato
avril mwezi wa ine/aprili cisanga (nkasu) ngonda ya iya sanza ya minei
mai mwezi wa tano/mei lumùngùlù ngonda ya tanu sanza ya mitano
juin mwezi wa sita/juni kabalaashipu ngonda ya sambanu sanza ya motoba
juillet mwezi wa saba/julai kashipu (nkenza) ngonda ya sambwadi sanza ya nsambo
août mwezi wa nane/agosti cimungù (wa mashika) ngonda ya nana sanza ya mwambe
septembre mwezi wa tisa / septemba kabitenda ngonda ya ivwa sanza ya libwa
octobre mwezi wa kumi/oktoba kaswa mansense ngonda ya kumi sanza ya zomi
novembre mwezi wa kumi na moja / novemba kaswàbàngà ngonda kumi na mosi sanza ya zomi na moko
décembre mwezi wa kumi na mbili / decemba ciswà (munena) ngonda ya kumi na zole sanza ya zomi na mibale
Source

“Bakulumpa Bambila” by Kasayi Allstars

Kasai Allstars is a group absolutely loved by the african music critics and african music lovers and fans. Here’s one of their most recent piece. I bought the album and it’s really good. On the cover the album you can see an electrical likembe. Likembe is one of the traditional instruments of the Luba people and it can actually be found in diverse forms in  most countries of subsaharian Africa.

The lead singer is Papa Kabongo, one of the main actors of baluba folk music.

Title: Bakulumpa Bambila (Thus the Ancestors Spoke)
Artist: Kasayi Allstars
Album: Beware the fetish
Year: 2014

Print

[Today in History] December 5th

flaghistory

1887 – Stanley’s expedition reaches the plateau at Lake Albert
2005 – The Lake Tanganyika earthquake causes significant damage, mostly in the Democratic Republic of the Congo.

 

[Bindìdìmbì] Âme Noire

Titre: Âme Noire
Director: Armel Pululu
Durée: 10’50”
Rpdiction: Studio Malembe Maa
Year: 2014

amenoire-armelpululu

[Poetry] Pleure, Ô Noir, frère bien-aimé

Pleure, O Noir Frère bien-aimé
O Noir, bétail humain depuis des millénaires
Tes cendres s’éparpillent à tous les vents du ciel
Et tu bâtis jadis les temples funéraires
Où dorment les bourreaux d’un sommeil éternel.
Poursuivi et traqué, chassé de tes villages,
Vaincu en des batailles où la loi du plus fort,
En ces siècles barbares de rapt et de carnage,
Signifiait pour toi l’esclavage ou la mort,
Tu t’étais réfugié en ces forêts profondes
Où l’autre mort guettait sous son masque fiévreux
Sous la dent du félin, ou dans l’étreinte immonde
Et froide du serpent, t’écrasant peu à peu.
Et puis s’en vint le Blanc, plus sournois, plus rusé et rapace
Qui échangeait ton or pour de la pacotille,
Violentant tes femmes, enivrant tes guerriers,
Parquant en ses vaisseaux tes garçons et tes filles.
Le tam-tam bourdonnait de village en village
Portant au loin le deuil, semant le désarroi,
Disant le grand départ pour les lointains rivages
Où le coton est Dieu et le dollar Roi
Condamné au travail forcé, tel une bête de somme
De l’aube au crépuscule sous un soleil de feu
Pour te faire oublier que tu étais un homme
On t’apprit à chanter les louanges de Dieu.
Et ces divers cantiques, en rythmant ton calvaire
Te donnaient l’espoir en un monde meilleur…
Mais en ton cœur de créature humaine, tu ne demandais guère
Que ton droit à la vie et ta part de bonheur.

Patrice-Lumumba-as-Africa-graphic-web1

Assis autour du feu, les yeux pleins de rêve et d’angoisse
Chantant des mélopées qui disaient ton cafard
Parfois joyeux aussi, lorsque montait la sève
Tu dansais, éperdu, dans la moiteur du soir.
Et c’est là que jaillit, magnifique,
Sensuelle et virile comme une voix d’airain
Issue de ta douleur, ta puissante musique,
Le jazz, aujourd’hui admiré dans le monde
En forçant le respect de l’homme blanc,
En lui disant tout haut que dorénavant,
Ce pays n’est plus le sien comme aux vieux temps.
Tu as permis ainsi à tes frères de race
De relever la tête et de regarder en face
L’avenir heureux que promet la délivrance.
Les rives du grand fleuve, pleines de promesses
Sont désormais tiennes.
Cette terre et toutes ses richesses
Sont désormais tiennes.
Et là haut, le soleil de feu dans un ciel sans couleur,
De sa chaleur étouffera ta douleur
Ses rayons brûlants sécheront pour toujours
La larme qu’ont coulée tes ancêtres,
Martyrisés par leurs tyranniques maîtres,
Sur ce sol que tu chéris toujours.
Et tu feras du Congo, une nation libre et heureuse,
Au centre de cette gigantesque Afrique Noire.

Patrice Lumumba – 1959

[Grammar] Causative Forms

The causative form of a verb is created by placing one of the following infixes:

-ish, -esh, -ij, -ej
It indicates the subject helps realizing the action depicted in the verb, allows it or creates the occasion for it to happen.

Examples :

  • kubala (lire, to read) → kubadisha (faire lire, to make s.o. read)
  • kuja (danser, to dance) → kujiija (faire danser , to make s.o./sth dance)
  • kumona (voir, to see) → kumwesha (faire voir, montrer, to make s.o./sth see, to show)
  • kumvwa (écouter, to listen) → kumvwija (faire écouter, to make s.o./sth listen)
  • kwakula (parler, to talk) → kwakwisha (faire parler, to make s.o./sth talk)
  • kwenza (faire, to do) → kwenzeja (faire faire, to make s.o./sth do)
  • kwimba (chanter, to sing) → kwimbisha (faire chanter, to make s.o./sth sing)

source: CRIC

Luba Traditional Bed
Luba Traditional Bed

Francophonie: Michaëlle Jean succède à Abdou Diouf

CONGOLESE ACTION YOUTH PLATFORM Blog

PHOTO DE FAMILLE  (1) (1)

La Canadienne Michaëlle Jean est la nouvelle secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Elle a été désignée par consensus dimanche 30 novembre par les chefs de l’Etat réunis au XVe sommet de la Francophonie à Dakar. Elle succède au Sénégalais Abdou

View original post 266 more words

La Monusco totalise 15 ans de présence en RDC

CONGOLESE ACTION YOUTH PLATFORM Blog

09-25-koblerLa mission de l’Onu totalise 15 ans dimanche 30 novembre 2014 en RDC. La Monusco, jadis Monuc, a vu le jour au terme de la résolution 1279 du 30 novembre 1999 du Conseil de sécurité des Nations unies visant la restauration de la paix en République démocratique du Congo. 15 ans

View original post 512 more words

[Today in History] December 1st

flaghistory

1960 – Patrice Lumumba caught