Reblogs

Le Dialogue, ce couteau à double tranchant pour Kabila

TamTamBlog

jk2 Joseph Kabila, chef de l’Etat congolais

D’une manière générale, ceux qui organisent les élections en Afrique ne le font pas dans l’intention de les perdre, mais au contraire c’est pour les remporter haut la main. Aussi ne donnent-ils leur accord en vue du démarrage des activités électorales que lorsque tous leurs préparatifs sont achevés.

Et qui dit “préparatifs” pense à tout l’attirail nécessaire au tripatouillage électoral : un corps électoral monocolore et corrompu, une grande partie de bulletins pré-cochés, la présence des bureaux de vote fictifs, le transport des urnes dans des conditions discutables, l’intimidation policière des électeurs de l’opposition, etc.

En fait, quoique répétés en boucle, leurs beaux discours vantant “l’indépendance” de la Commission électorale autant que l’organisation par eux des “élections libres et transparentes”, sont démentis par leurs actes.

Ce qui est vrai pour les élections l’est tout autant pour les forums politiques majeurs. Surtout ceux au cours desquels…

View original post 1,151 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s