Personal Blog

[Mapyamapya] Annoucement / Annonce

[English follows]

Wetu abu,

Pour mon anniversaire, le 17 octobre, j’ai eu le plaisir de donner gratuitement mon livre électronique ”Noms et Surnoms Lubas”. Félicitations à ceux qui se le sont proccuré. Laissez-moi savoir si vous aimer.

Si vous ne voulez rien manquer, abonnez-vous à mon infolettre et dites-moi pourquoi vous aimez le Congo et/ou  ce que vous aimeriez savoir. Vous trouverez plein de choses intéressantes dans mon PDF GRATUIT.

Shalayi bimpa.

1024px-Flag_of_the_Democratic_Republic_of_the_Congo-since2006.svg

FOLLOW ME / SUIVEZ-MOI

facebook-logologoinstagramlogotwitter1

Wetu abu,

I had the pleasure to give away my PDF ”Luba Names and Surnames” for my birthday last month. Congrats to the ones who grabbed it. Let me know if you like it.

If you don’t want to miss anything, subscribe to my newsletter and tell me why you like Congo and/or what you wanna learn about it. You’ll find many interesting links in my FREE PDF.

Shalayi bimpa!

Personal Blog

[Blog] De la langue

Quand je regarde certaines vidéos, je trouve énervant d’entendre les gens passer d’une langue à l’autre trois quatre fois dans la même phrase. Le plus souvent c’est entre le Lingala et le Français. Je ne sais pas si les gens veulent paraître bien ou pas mais le fait de passer d’une langue à l’autre fait que le discours perd de sa force et aussi donne l’impression que le locuteur ne maîtrise au final ni le Français, ni le Lingala.

Un jour, j’ai fait regarder une vidéo à un ami (un blanc) car je pensais qu’il trouverait son contenu intéressant. Il me dit en rigolant: ‘Mais ce gars-là, il parle français ou il parle lingala? Je comprends la moitié de tout ce qu’il dit!!!’ Voilà le genre de réaction que je n’attendais pas. L’attention de cet ami a complètement été détournée vers un sujet qui n’avait rien avoir avec ce que je voulais lui montrer. Le défaut de la forme a pris le dessus sur la force du fond. Le message véhiculé par la vidéo n’a pas atteint sa cible. Pas le moins du monde.

4 Main Languages Of Congo
4 Main Languages Of Congo

Quand on dit aux Congolais ‘mais il faut parler mieux Français’, ils répondent en cœur, ‘mais ce n’est pas ma langue!’ C’est la réponse que l’on entend souvent. Ce que je leur dirais: ”Je sais que tu es Congolais et le Français n’est pas ta langue. C’est la langue du colonisateur, imposée par la force. Tu as une langue. Elle est belle. Alors parle-là correctement et parle-la avec fierté. N’essaie pas de la rendre plus cool ou plus ”in” en incorporant de manière incéssante des mots de Français. Ta langue va perdre de son sens et de sa beauté’.

Certains journalistes ou intervenants parfois prononcent cinq mots en lingala puis cinq mots en Français puis dix mots en lingala à nouveau. Ceci n’a pas de sens! Il ne s’agit pas d’un mot de Français de temps en temps mais des pans de phrases entiers en Français. Messieurs, dames, les journalistes, vous êtes à l’antenne,  vous parlez au peuple. Si vous voulez parler en lingala, très bien mais parlez en lingala de A à Z. Si tu veux parler Kikongo, très bien mais parle Kikongo de A à Z. Faites au moins une phrase en entier dans la même langue. Faire des va-et-vient comme ça entre deux langues n’a pas de sens. Personnellement, j’adore quand les gens s’expriment dans leur langue avec éloquence. Quelque soit la langue, même si tu ne comprends pas, c’est très beau à l’oreille.

Prenons quelques exemples au hasard dans les articles sur internet: ‘déplacement ya Tshisekedi eza politique. Aza malade te!’, ‘Tshisekedi évacué en Belgique, réaction de l’ UDPS, pongi ya ba bébé, eza pongi ya ba soulard te’… Lire ça ne vous donne-t-il pas l’impression d’avoir un trouble de la personnalité? hehe

Personnellement, j’aimerais que l’étude des langues nationales soit renforcée.  Quand on me dit qu’un mot n’existe pas et que c’est pour cela que l’on utilise le Français à la place, je n’y crois pas trop. Je pense qu’à force de ne pas utiliser le vocabulaire correctement, certains mots ont perdu leur usage. Et cela est valable pour toutes les langues.

Tu veux parler lingala? Tu veux parler kikongo? Tu veux parler Ciluba? Pas de problème mais parle-les bien! Tu veux parler Swahili, Mangbetu, Lendu, Tetela, Mongo, Nande ou Mashi? Pas de problème mais parle-les bien!

Ceci est mon humble avis.

Merci

Université de Laval – bilan sur les langues au Congo (2015)

Personal Blog

[Crowdfunding] ELA Jambo

Help ELA Jambo develop and offer more african language classes on site and online.

Pour faire un don / To make a donation

ELA JAMBO

Personal Blog

[Blog] Around LGBT

(WARNING: If you feel uncomfortable with the subject, please feel free to explore other pages and articles on this blog about Ciluba or other subject. There are plenty!)

This post was inspired by a very official email we received a few weeks back at work informing us that one of our co-workers was transitioning gender. This email triggered A LOT of reactions. We talked about it on several occasions and I realized people don’t generally know much about it, mostly because it is very foreign to them and when I say “them” I actually include myself.

I never got into a phase where I doubted my identity one bit. I know who I am. So it’s difficult for me to understand what it means to feel like living in the wrong body or having a thousand questions in your head about your sexuality or identity, sometimes to the point of depression, hating yourself, hurting yourself or even committing suicide. I don’t know this specific co-worker but I do know someone who has begun his transition to becoming a woman and I personally find it quite disturbing because I’ve known him as a man for a few years and out of the blue he said he was transitioning. I actually thought he was gay… I don’t have any hate or anything of the sort, it just made me somewhat uncomfortable, like many people, I believe. I just don’t understand it and I do want to understand this. I like to understand things.

When I started looking into it, I had basic knowledge about LGBT community and I’ve watched “Queer As Folk” (US version too) and “The L World(yeah, I know, it’s very cliché but still… good shows). I have a few gay friends, went to clubs with them (they sure know how to party) so I know more or less what gay people are about but transgenderism, also known as gender dysphoria, is a different level for me. So I went digging to break things down a little bit, get more information and clarify things. It’s never too late to learn. The best thing in those situations is to get to the source so I went on YouTube where the LGBT community is quite active actually. I’ve also browsed a few blogs to read and see some testimonies. I actually found this very interesting.

Let’s start with the LGBT thing. “Googling”, I found out that I was missing letters!!! It’s actually LGBTQIA or even LGBTQ²I2SP²A². God, it’s complicated and confusing! LGBT is way simpler! Note that most of those communities have sub-groups with their own events, codes and culture. I discovered A LOT of vocab that I didn’t even know existed.

Lesbian – Often referred to as “lez” or “dyke” (mostly the lesbians themselves), a female-identified person who is attracted romantically, physically or emotionally to another female-identified person. They subdivide in several categories such as fem(me), lipstick, butch, stud, tomboy, stem, gold star, etc.

Gay – A male-identified person who is attracted romantically, physically or emotionally to another male-identified person. They also subdivide in several categories such as bear, daddy, wolf, chub, pup, bull, twink, etc. “Gay” is also often used as a generic term including both gay males and lesbians.

Bisexual – Often referred to as “bi”, a person who is attracted romantically, physically or emotionally to both men and women. Maybe two third or more of the bisexual population is female. Guess, what? There are also several categories such as hedonistic, circumstantial, emotional, exploratory bisexuals, etc.

Transgender – Often referred to as “trans”, a person who is a member of a gender other than that expected based on anatomical sex. Transgenderism is not a sexual orientation. Transgender people will be attracted to the opposite sex as well as the same sex regardless of their own identity. So you can have straight, bi or gay trans men and straight, bi or lesbian trans women (who knew?!?). Since the level of gender dysphoria (to be opposed to euphoria) depends on the person, transgender people include transsexuals, transvestites, cross-dressers, drag queens, gender blenders, gender benders, etc. A transsexual, if I understand correctly, is a transgender person who decide to transform with medical assistance in order to physically match with their own identity and live permanently as that “chosen” identity, which is called transitioning. The process is very long and take years of physical and psychological therapy. There are two categories of transsexuals, male to female (MTF) and female to male (FTM). Sometimes after a few years, “roll-backs” happen for a very few of them. A lot of transgender people feel comfortable enough with their body not to actually transition.

Queer – An umbrella term which embraces a variety of sexual preferences, orientations, and habits of those who do not adhere to the heterosexual and cisgender majority (cisgender people represent the vast majority of people on the planet, their identity matching with their body). The term queer includes, but is not exclusive to lesbians, gay men, bisexuals, transpeople and intersex persons. Traditionally, this term is derogatory and hurtful, however, many people who do not adhere to sexual and/or gender norms use it to self-identify in a positive way.

gendglyphssmall

Questioning – obviously a person who is still not sure how they identify themselves or explore the LGBT community. I think bi-curious people fall under this category as people who explore their interest toward same sex attraction, romance and sexuality while identifying themselves as straight. There are also ‘lesbian until graduation’ (LUG), ‘gay until graduation’ (GUG), and ‘bisexual until graduation’ (BUG), heteroflexible/mostly straight people or commonly called “spaghettis” (this one is funny! straight until hot!), etc.

Intersexed – Someone whose physical sex characteristics are not categorized as exclusively male or exclusively female. They are NOT hermaphrodite as this term refers to a person who is both, fully male and fully female, which is scientifically impossible.

2-Spirited – Term used by Native American people in many tribes referring to people having two spirits inside their body, one male and one female, also known as 3rd and 4th gender: feminine man and masculine woman. The people falling under this category were not excluded from the clan and had an important role in their community. They would dress with a mix of male and female accessories or would dress as a woman one day and as a man the next, as they wish. In modern culture, this umbrella term includes gay, lesbian, bisexual, transsexual, transgender, gender queer, cross-dresser and all people who have multiple gender identities. Two-spirited can also include relationships that would be considered “poly” (see below).

Polysexual – a person who is attracted romantically, physically or emotionally to several genders, for example men and transmen or women and drags, etc. I think polysexuality can be place somewhere between bisexuality and pansexuality.

Pansexual – a person who is attracted romantically, physically or emotionally to anyone, regardless of their gender or sexual orientation. (Does it make your life simpler or more complicated?)

Asexual – A person who is not attracted to anyone, or a person who does not have a sexual orientation. From what I understand, asexual people will fall in love with someone but will not be sexually attracted to them. Often the physical features or personalities will be their focus rather than the sexual act. Of course, now you should have got the gist of it, asexuals can be gay, lesbian, transgender or anything else.

Ally – A person who does not identify as LGBTQIA, but supports the rights and safety of those who do.

There is one more notion that we can mention here that can apply to the LGBT community but definitely goes beyond. It’s polyamory. Often referred to as “poly”. It’s the practice, desire and acceptance of intimate relationships that are not exclusive, with respect to other sexual or intimate relationships and with knowledge and consent of everyone involved. (To be differentiated from polygamy which is the practice of marrying, legally or not, more than one spouse, sometimes without the consent of the other spouses. Polygamy can be categorized into two: polygyny for a man marrying several women and polyandry for a woman marrying several men.)

There are also other acronysms referring to the LGBT community such as GLB (Gay, Lesbian and Bi), GSM (Gender & Sexual Minorities), GSRM (Gender, Sexual & Romantic Minorities) or GSD (Gender & Sexual Diversity). Regarding the demographics, if you cross various studies, I’d say around 3-5% of the global population (between 200 and 350 million people) is part of the LGBT community. For transgender people, the number drops drastically if you assume that 1 out of 1000 (some studies say 1 out of 2000) is born, then it’s about 7 million people in the world, maybe 10 millions but even then it’s not much compared to the global population. I tend to believe it’s more as a lot of people hide their true sexuality to protect themselves or maybe are not aware of it.

There are some things I want to add here. The LGBT community is fighting for their rights and the way they are perceived in general, which I totally understand, but they deal with thousands of years of mankind history here so changes are slow, just like for any other minorities. One thing I really don’t agree with and strongly disapprove is bashing as they do in Russia, in several countries in Africa and other parts of the world. What I want to say to them is you have the right to disagree/disapprove but what gives you the right to be the judge, the jury and the executioner? What gives you the right to put someone down just because they dress differently, speak differently or behave differently than what you are used to and what you expect from them? At the end of the day, we are people, we are human beings. We all are someone’s child. I understand why people wouldn’t approve certain views but please let’s remain human about it. Let’s not fall to a level lower than ground. Let’s be civilized.

I’ve added a few interesting videos that are quite informative. I had to chose, there are so many (got to love YouTube!). You can watch all or some of them. They each present different angles and different tones on the subject. I focused here on transgender people but you have hundreds and hundreds of videos in which LGBT people explain how they identify themselves and tell their experiences so feel free to explore some more. Some videos are actually quite funny… For more info, click on the description box on their YouTube page.

» » Transgender vs. Transexual vs. Drag

» » Steps of Transitioning

» » Transman problems

» » Some transgender people don’t transition

» » Kids & Transgenderism
Jazz

Josie

Kade

Becoming Me

» » Transgender parents

» » Transgender Pronouns

» » The Talko

» » ABC of LGBT

Those videos by Arielle are funny
» » Trans Guys

» » Trans Women

So what can we remember from all this? Well a lot of questions have been answered and more answers are needed but basically, what I withdraw from all this: One. Human beings are extremely complex, fascinating and amazing, puzzling, even. Two. There is some intolerance even within the LGBT community. I guess we’re all humans after all. Three. IDENTITY ≠ SEXUALITY. They are two very distinct elements of your psyche. One define how you perceive yourself and the other define what you are naturally drawn to. Repeating myself a little bit here but, for example, one can identify themselves as a male and be sexually attracted by both male and female. If that person is born in a woman body, the “wrong” body, and decides to undertake surgeries and treatment to physically become a man, there is a fairly good chance that, when all is done, this person will still be attracted by both male and female (it could change, though, partly because of the hormonal treatment… I know, soooo confusing!)

Finally, I think the best is to think about it (in order to digest this huge overload of information), question about it and talk about it. Nothing is better than communication to understand where each and everyone of us stands. Let’s agree to disagree if necessary but still try to understand things despite disagreement and/or uncomfort (and this is valid for a lot of things, actually).

To wrap this up, I submit to you an interesting Danish short film about transgenderism nicely executed:

» » Boy (2014)

Side note: I’m curious to know if there are references of two-spirited people in Congolese culture. I haven’t heard of any. The only thing remotely close to the LGBT subject is the practice of Zande warriors (living partly in Northern DRCongo, Sudan and Centrafrican Republic) of intercrural sex with younger male lovers. Maybe this post will have a follow up…

Other interesting links: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | | 9 | | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | AAL 1234

Personal Blog

[Blog] De la musique congolaise

Dans cet article, je vais parler de la musique congolaise qui me déçoit un peu. La musique congolaise qui était autrefois à la pointe de ce qui se passait dans le paysage musicale d’Afrique noire est aujourd’hui en perte de vitesse. Ils nous font du réchauffer, des choses que nous avons déjà revues et ré-entendues et du coup nous nous tournons vers des artistes venus d’ailleurs qui nous apportent de la fraîcheur.

DrNico
Nicolas Kasanda wa Mikalayi aka Dr Nico, guitariste

Les artistes congolais se sont assis sur leurs lauriers. Oui, il fût un temps où nos musiciens influençaient l’Afrique entière. Oui, nos Dr. Nico et autres Diblo ont distillé leur savoir à des musiciens africains avides d’apprendre le style congolais. Et voyez maintenant, le Kenya produit de très bons artistes ainsi que le Nigéria, pour ne citer qu’eux. Ils ont réussi à intégrer la guitare congolaise à leur musique et à se l’approprier pour créer quelque chose qui leur ressemble.

La musique congolaise manque cruellement d’innovation (et je pense principalement à ceux qui font du soukous/ndombolo/rumba) et je vais tenter d’expliquer quelles en sont les raisons, à mon humble avis:

– la première raison, c’est l’abscence cruelle d’un système d’exploitation musicale solide. Les artistes congolais ne reçoivent quasiment pas de droits d’auteurs du fait que leur musique est piratée à outrance. Par conséquent, les artistes ayant besoin de manger aussi, rentrent dans le système des mabanga, qui leur permettent de vivre. Cela soulève deux problèmes. Le premier est que la qualité des chansons est grandement compromise. Plus tu insères des dédicaces et moins il y a de place pour de vraies paroles. Le deuxième problème est que le système de mabanga entraîne des dérives et on peut se demander si les artistes cherchent même à produire une bonne chanson ou simplement à se faire le plus d’argent possible avec. Personnellement, je fais le choix d’acheter les albums des artistes africains que j’apprécie parce que quitte à dépenser 10$, je préfère les mettre sur un artiste Africain plutôt que sur la “junk music” dont nous abreuve les ondes occidentales. Je ne nommerai pas de noms mais je pense que tout le monde sait de quoi je parle. Donc oui, j’achète Kasaï Allstars, j’achète Rey Lema, j’achète Lokua Kanza. Malheureusement, l’argent va plus au producteur qu’à l’artiste (s’il ne s’est pas autoproduit) mais c’est mieux que rien. Une des pistes les plus solides, serait peut-être d’opter pour un système indépendant à la Ryan Leslie (vente directe d’artiste à fan) que pas mal de jeunes artistes congolais ont déjà adopté.

1998_RayLema_DreamGazelle
Rey Lema, pianiste

– la deuxième raison, c’est le manque d’exploitation d’internet. Certains artistes ne sont absolument pas représentés sur la toile ce qui rend très difficile le fait de vouloir suivre leur actualité. La plupart de nos artistes congolais n’ont pas de site officiel. Une personne comme Tshala Muana n’a pas de site officiel. Incompréhensible! Certains ont des pages Facebook ou Twitter mais parmis eux, certains n’optimisent pas leur utilisation. Parmi les artistes les plus proéminents qui ne s’en sortent pas trop mal, je pourrais nommer Awilo, Papa Wemba et Fally. Beaucoup d’artistes ont des profils Facebook au lieu de pages Facebook ce que je n’aime pas trop. Il y a une option sur Facebook qui permet d’activer l’option follow sur les profils mais apparemment peu d’artistes sont au courant et tout le monde n’a pas forcément envie d’être ”ami” avec les artistes qu’ils apprécient mais simplement suivre leur actualité.

– la troisième raison, c’est l’abscence de promotion des cultures locales. Oui, Kinshasa c’est la capitale, on y parle Lingala, etc. Mais il n’y a pas qu’une seule langue au Congo. Il y en a plus de 400! Je pense que culturellement, le Congo ne manque pas de diversité mais cette richesse n’est pas du tout exploitée. À part le Cilubà et le Kiswahili, on entend que le lingala. Les Baluba ont un attachement particulier à leur langue et à leur culture ce qui fait que le Cilubà est quand même bien représenté et il y a toujours des artistes pour le promouvoir. Et le Kiswahili également. Il existe des albums de musique entiers en Cilubà et en Kiswahili. Mais le Kikongo qui est une langue nationale est pourtant très très peu représenté au niveau national et international. Où sont les Bakongo? Un artiste respecté comme King Kester, par exemple, n’a pas fait grand chose pour la promotion du Kikongo alors qu’il est né à Kikwit, en plein Bandundu. Oui, les artistes ont le droit de chanter dans la langue qu’ils désirent, en lingala, en Français ou en Portuguais même mais moi j’aimerais beaucoup que les artistes congolais soient fiers de chanter sur des rythmes traditionnels (modernisés ou pas), dans leur langue d’origine. Je pense que cela nécessite une impulsion qui va au delà de la simple envie. Il faudrait une valorisation conscientisée de chacun au niveau national. Je leur lance ici un appel: Chantez en Ebudza, en Nande, en Tetela, en Mongo, en Medje, en Yaka, en Shi, etc. Le Congo est un puits sans fond de culture.

cedkoncept2
Ced Koncept, rappeur

 – la quatrième raison, c’est le manque de supports vidéos solides. Je parle ici des artistes confirmés. La bonne chose c’est que depuis une dizaine d’années, ils nous épargnent les fonds kitsches. Je ne pense pas qu’il y ait besoin de beaucoup d’argent pour produire un clip vidéo solide et propre. Il faut un bon site de tournage, pas forcément un studio, des équipements de base, un bon site, des tenues propres, une bonne connaissance technique pour tirer le meilleur de l’environnement, une bonne caméra ou appareil photo et surtout un bon concept. Quand je vois des artistes confirmés qui sortent des vidéos faites à la va-vite, c’est décevant. Il y a une raison pour laquelle les artistes en général sortent un album une fois tous les deux ans; c’est qu’ils veulent un produit de qualité. Je ne crois pas qu’en sortant un album tous les six mois ou tous les ans comme le font certains artistes congolais parfois, un artiste ait le temps de faire les choses proprement. Les vidéos des artistes congolais sont souvent limitées à montrer une vision très occidentalisée de l’Afrique avec les vêtements et accessoires “flashy”, la piscine, la villa et tout ce qui s’en suit, dans lesquels on montre souvent des hommes ou femmes qui font démonstration de la dernière chorégraphie à la mode. Je trouve qu’il manque une dimension inspirante que l’on retrouve chez peu d’artistes. On peut citer Lokua Kanza qui nous fait des clips simples mais inspirants. Il n’y a qu’à comparer ces vidéos par Meje30 ou ce teaser de Werrason  et ces vidéos par Faada Freddy et Sauti Sol. Les concepts sont simples mais ils touchent au coeur. Ces vidéos sont émouvantes et inspirantes!

– la cinquième raison, c’est le manque de sérieux dans le traitement de l’image des stars. Il y a une tendance à l’américanisation qui me désespère. Entre les filles qui dansent sans culotte et les gars qui couchent avec les femmes d’autrui, le paysage “people” congolais est devenu du grand n’importe quoi. Et ne soyez pas surpris mais les Congolais ont plutôt une mauvaise réputation (pour ceux qui ne connaissent pas le Congo et les Congolais) et ce à travers le monde. Comme toujours une minorité impacte négativement la réputation des Congolais. Il serait une erreur de prendre pour exemple Beyoncé et compagnie. Le Congo n’est pas l’Amérique et a une histoire plus riche et plus importante que l’Amérique et l’Amérique n’est pas vraiment une référence. Le monde pense que tous les Congolais se comporte de manière frivole et impolie et vulgaire. Ce qui n’est pas du tout le cas. Et dans ce sens, les artistes congolais doivent relever un peu le niveau car ils sont la vitrine de la RDC qu’ils le veuillent ou non.

Après tout ceci, il faut quand même dire que la rumba congolaise reste la marque de fabrique du Congo musical. Papa Wemba a sorti un nouvel album avec de nouveaux morceaux de rumba. Nous avons aussi, par exemple, Meje 30, intronisée par Tshala Muana. Bon, c’est de la bonne rumba mais ce n’est pas vraiment innovant. Moi, j’ai envie d’autres choses. Il n’y a pas que la rumba au Congo, il y a plein de musiques diverses et variées, anciennes ou nouvelles. Les rappeurs locaux apportent aussi des choses intéressantes. À leur époque, il y a plus de 50 ans, Dr. Nico, Franco et les autres ont révolutionné la musique moderne d’Afrique noire. J’attends aujourd’hui l’artiste Congolais qui viendra révolutionner à nouveau la musique africaine pour les 50 prochaines années!

Personal Blog

[Blog] Du Zaïre 1974

Aujourd’hui, j’aimerais remettre certaines pendules à l’heure. Le monde entier se moque de la sélection 1974 de l’équipe du Zaïre parce qu’elle s’est fait battre par la Yougoslavie au premier tour 9 à 0 lors de la coupe du monde de 1974 à Munich, Allemagne de l’Ouest. Pensez-vous vraiment que les meilleurs joueurs d’Afrique du moment avait un niveau de jeu encore plus faible que ce qu’à démontré le Brésil en demi-finale de la coupe du monde 2014??? Ne vous méprenez pas, les Africains étaient déjà à l’époque de très bons joueurs.

zaire74

1974 – 2014. Ça s’est passé il y a 40 ans. Ces joueurs se sont fait insulter, humilier mais savez-vous seulement ce qui s’est vraiment passé?

La sélection des joueurs était comme suit:
*1 GK Robert Kazadi Mwamba* 06-Mar-1947 (27) TP Mazembe († 1996 – 49 ans)
*2 DF Joseph Ilunga Mwepu* 22-Aou-1949 (24) TP Mazembe († 2015 – 66 ans)
*3 DF Albert Mwanza Mukombo* 17-Dec-1945 (28) TP Mazembe
*4 DF Raymond Bwanga Tshimen* 4-Jan-1949 (25) TP Mazembe
*5 DF Florian Lobilo Boba 10-Avr-1950 (24) AS Vita Club
*6 MF Kilasu Masamba 22-Dec-1950 (23) AS Bilima
*7 MF Martin Tshinabu Wa Munda* 8-Mai-1946 (28) TP Mazembe
*8 MF Jean Mana Mamuwene 10-Oct-1947 (aged 26) CS Imana
*9 MF Jean Kembo Uba Kembo 27-Dec-1947 (26) AS Vita Club
*10 MF Raoul Kidumu Mantantu (C) 17-Nov-1946 (27) CS Imana
*11 DF Kabasu Babo 4-Mar-1950 (24) AS Bilima
*12 GK Tubilandu Ndimbi 15-Mar-1948 (26) AS Vita Club
*13 MF Pierre Ndaye Mulamba* 4-Nov-1948 (25) AS Vita Club
*14 FW Adelard Mayanga Maku 31-Oct-1948 (25) AS Vita Club
*15 MF Joseph Kibonge Mafu 12-Fév-1945 (29) AS Vita Club
*16 DF Mialo Mwape Mialo 30-Dec-1951 (22) Nyiki Lubumbashi
*17 MF Kafula Ngoie* 11-Nov-1945 (28) TP Mazembe
*18 FW Mafuila Mavuba Ku Mbundu 15-Dec-1949 (24) AS Vita Club (†)
*19 FW Mbungu Ekofa 24-Nov-1948 (25) CS Imana
*20 FW Jean Kalala Ntumba* 7-Jan-1949 (25) AS Vita Club
*21 FW Emmanuel Kakoko Etepe 22-Nov-1950 (23) CS Imana
*22 GK Paul-Mohamed Kalambay Otepa* 12-Nov-1948 (25) TP Mazembe

Stickers FKS Publishing Panini ZAIRE 1974

La vérité, c’est qu’ils était les stars africaines du football de l’époque, la sensation du moment. Leurs photos étaient dans tous les journaux et figuraient sur les posters et autres cartes panini.

La vérité c’est que les organisateurs Allemands ont jugé que les Zaïrois ne devaient pas être logés à la même enseigne que les autres joueurs. Ils ont avancé comme excuse le manque de place puis les ont envoyé loger dans un autre hotel dans lequel ils n’avaient pas de nourriture.

La vérité c’est qu’au lieu de s’entraîner, ils ont cherché de l’aide auprès de leur organisation pour se nourrir. Celle-ci leur a dit qu’ils n’avaient pas de fonds. Lorsqu’ils se sont tournés vers le président Mobutu, celui-ci les a tout bonnement ignorés.

copa1974edi

La vérité c’est que chaque jour, le moral abattu, ils ont du quémander pour pouvoir manger. Ce n’est que grâce a la générosité de certains allemands qui leur ont acheter des sandwiches et breuvages qu’ils ont pu survivre. Comment dans ces conditions pouvaient-ils penser à la compétition?

La vérité c’est qu’en signe de protestation, ils ont décidé de lever le pied lors du premier match de groupe d’où un score ridicule de 9 à 0.

ZAÏRE 1974 équipement Short + Maillot adidas

ZAÏRE 1974 équipement Short + Maillot adidas domicile

La vérité c’est qu’en tant que premiers noirs à participer à une compétition d’une telle envergure et première équipe d’afrique noire à se qualifier pour la coupe du monde, ils ont essuyé les plâtres d’une organisation raciste.

La vérité c’est qu’alors que l’équipe du Zaïre a écrit une page importante de l’histoire du football, le président Mobutu a ordonné de ne pas acceuillir les joueurs à leur retour au pays. Certains d’entre eux sont morts dans la misère et d’autres vivent jusquà ce jour dans la misère.

En fait, il existe un très bon documentaire d’environ 1h sur l’expérience des Léopars à Munich. Si vous en avez l’occasion, regardez-le.

Equipe du Zaïre Coupe du monde 1974

Quand je vois les Congolais se moquer de leur propre héritage, cela me brise le coeur. L’ignorance n’est pas toujours une bénédiction. Il ne faut pas toujours croire à la progagande. Mobutu a puni ces joueurs car ils ont refusé de jouer le jeu, de joueur son jeu. Faire comme si tout allait bien alors qu’ils étaient des victimes de la corruption flagrante de leur gouvernement. La corruption au Congo est un vrai problème, elle met un grand frein, entre autre, au développement du foot et du sport en général.

L’équipe nationale de football du Zaïre 1974 a écrit une page de l’histoire du foot africain, quoi que les gens puissent penser. Ils sont devenus la première équipe d’Afrique sub-saharienne à entrer en phase finale de la plus grande compétition internationale de football et ont ainsi ouvert la voie aux autres équipes africaines notamment les Lions indomptables du Cameroun 1990 qui ont été seulement la seconde équipe d’Afrique noire en 16 ans à atteindre la phase finale de la coupe du monde de football.

L’aura des Léopards 1974 est encore visible, à ce jour. Bien que les joueurs soient moqués par leur propres frères, le maillot de l’équipe du Zaïre 1974 se vend encore aujourd’hui et on les retrouve un peu partout au détours des rues que ce soit sur des T-shirts, des sacs ou autres accessoires. Il ne faut pas oublier que 1974 a été une grande année pour le Zaïre puisque c’est cette année que tous les regards se sont tournés vers la capitale qui acceuillait le grand concert soul suivi du combat ‘The Rumble in the Jungle’ opposant George Foreman à Muhammad Ali.

Alors en conclusion, je dirais que les Africains, en général, et les Congolais, en particulier, devraient remercier ces joueurs pour leur sacrifice (je pèse mes mots) et leurs rendre hommage. Je doute fort que la FIFA leurs rende jamais hommage, mais nous, Congolais, nous le leur devons. C’est aussi un devoir de mémoire.

DÉCÈS DE MWEPU ILUNGA


Interesting links
Politico
Quelques extraits du documentaire dont j’ai parlé dans l’article.
INA.fr

Personal Blog

[Blog] Du régime Paléo

Nouvelle! J’ai décidé de changer de régime alimentaire. Enfin, changer… Disons plutôt que je n’ai jamais suivi de régime et que je mange un peu, même trop, tout ce que je veux. Je vais essayer le régime paléolithique qui a l’air d’être plus censé que pas mal de régimes dont j’ai entendu parler jusqu’à présent. J’ai fait pas mal de lecture ces derniers jours et il y a différentes approches avec des régimes paléo plus ou moins permissifs donc je pense que c’est à chacun de voir ce qui lui convient le mieux.

Ce mouvement s’inspire de l’alimentation des hommes au paléolithique, avant la production de masse et l’industrialisation de l’alimentation, à l’époque des cueilleurs-chasseurs, sans conservateurs et autres produits chimiques. Contrairement à ce que les gens pensent, dans le régime paléo, il n’y a pas de viande cru. Toutes les viandes sont cuites, accompagnées de légumes à volonté. Et pour ceux qui sont contre, tant pis! Le régime végétarien, très peu pour moi! J’adore la viande et la viande est bonne pour ma santé!!! Bon, certains vont dire ‘oui mais les animaux ne sont pas bien traiter, les abattages sauvages, ‘c’est monstreux’ etc.’  Je vous arrête tout de suite. C’est vrai que l’on ne sait pas toujours comment est produit la viande que l’on achète mais bon cela est aussi vrai pour quasiment tous les produits que nous consommons tous les jours, alimentaires ou autres. Que je sache, les gens ne s’émeuvent pas vraiment des millions de morts au Congo et de la façon dont y est exploité le coltan et autres minerais quand ils se jettent sur le dernier iPhone ou tablette à la mode!!!

La première des règles à suivre dans un régime paléo, c’est: NE PAS MANGER D’ALIMENTS TRANSFORMÉS.
Pas de fast food (McDo, Subway, Burger King, KFC, etc.), de junk food (cookies, chips, barres chocolatées en tout genre, etc.) ou de bonbons. Pas de plats congelés préparés bourrés de produits chimiques et de sucre raffiné et pas non plus de céréales en boîte (vous savez cheerios et compagnie) qui parfois paraîssent ‘santé’ mais sont en fait bourrées de sucre raffiné également. Ceci est valable aussi pour beaucoup de produits soit disant ‘santé’ avec leurs tampons en gros sur l’emballage.  Ce qu’il faut lire avant tout, c’est ce qui est écrit en tout petit. Les produits avec un super packaging ont de fortes chances d’être sur la liste noire mais dans le doute, toujours lire les étiquettes. Si elle contient des ingrédients dont le nom est imprononçable, se méfier. Mais, ceci, dit, ne déprimez pas, il sufift de chercher sur le net ‘recette paléo, pour trouver plein de recettes, y compris, des desserts donc de quoi se faire du bien!

Le régime paléo c’est un régime sans gluten, sans amidon et sans produits laitiers, de ce fait il limite hautement les allergies éventuelles. Je vous rappelle que les aliments fort en amidon peuvent provoquer des flatulences. Je dis ça comme ça… On rigole mais je crois dur comme fer que les aliments sont des médicaments (alicaments naturels) et que certains sont des poisons. Je le vois parfois sur mon corps, certains produits que j’avale me font pousser des plaques sur la peau dont les traces mettent malheureusement du temps à disparaître. Tous les scientifiques le savent, il n’y a jamais eu autant de cancers et d’allergies en tout genre que depuis l’avènement de la production alimentaire industrielle.

Keep_Calm_and_Eat_Paleo1

Revenons-en au régime paléo. Privilégiez les produits frais, bios même, si votre portefeuille vous le permet (pas moi, en tout cas!). Les sacs de légumes ou de fruits congelés sans additifs marchent aussi. Les règles alimentaires de base sont les suivantes:

*Liste d’aliments acceptés:
– toutes les viandes maigres et abas (boeuf, porc, chevail, volaille, chévre, etc.)
– toutes les viandes de gibier et abas (suidés, léporidés, cervidés, bison, faisan, canard, etc…)
– tous les insectes comestibles (sauterelles, chenilles, termites, etc.) mais aussi les arachnides (si vous en mangez, les insectes ont un très bon apport protéinique, supérieur à n’importe quelle viande et 100% naturel!)
– tous les oeufs d’oiseaux (poule, caille, pigeon, cane, autruche, etc…) ainsi que ceux de certaines autres espèces
– tous les poissons et fruits de mer
– tous les légumes verts à volonté (haricots verts, choux de toute sorte, poivron, aubergine, épinard, poireau, les salades, saka-saka, ngai-ngai, dilombolombo, bitekuteku, etc.)
– tous les légumes non verts sans amidon (ail, oignons, carottes, champignons, radis, poivrons, etc. )
– tous les fruits (attention aux fruits très sucrés naturellement)
– toutes les noix et graines (en snack, par exemple; attention si vous chercez à perdre du poids car les noix sont grasses)
– tous les produits à base de noix de coco
– tous les gras “santé” (huiles de coco, de noix, d’olive, d’avocat, le beurre (sans sel, d’amande ou clarifié), les gras de cuisson, etc.)

*Liste d’aliments à consommer avec modération:
– sucres naturels (miel, stevia, etc.)
– alcool (amidon, sucre, etc.; à bannir pour les purs et durs)
– viandes grasses (bacon/lard, saucisson, etc.)
– chocolat noir 72% et +
– thé et café (à cause de la cafféine et le thé empêche une bonne assimilation du fer dans le sang; à bannir si possible. on peut en trouver sans théine.)
– sel
– patates douces
– manioc, igname, taro
– riz (sauvage ou complet), pommes de terre
– fruits séchés (forte teneur en sucre)
– bananes (car elles contiennent de l’amidon)
– produits laitiers à consommer au besoin (fromages, yaourts etc. au choix; certains en ajoutent à leur régime, du lait entier de temps à autre)
– desserts et pains faits maison

  • Aussi recommandés:

– farines alternatives aux farines traditonnelles de blé, maïs ou riz comme celles de noix de coco, d’amande, de chataîgne, de noisette ou encore d’arrow-root
– épices et herbes à volonté
– légumes fermentés genre cornichons piquants, kimchi, choucroute (ils entretiennent la flore intestinale et aident à maintenir votre défense immunitaire)
– boire au moins 2 litres d’eau par jour
– ajouter des suppléments, si besoin (carences, maladies, athlètes)

*Liste d’aliments refusés:
– céréales et leur dérivés (maïs, blé, riz, orge, sorgho, avoine, millet, quinoa, etc. donc pas de pain, de pâtes ou de fufu!)
– légumineuses (haricots, pois, soja, arachides, fèves, lentilles, etc.)
– jus de fruits en bouteille (préférer les fruits entiers ou les jus faits maison)
– produits transformés (à base de produits chimiques et sucres raffinés)

paleopyramid

La liste laisse quand même pas mal de choix et ouvre la porte à pas mal d’expérimentations, de quoi occuper ses weekends. Gardez en mémoire que rien n’est figé et que ce qui convient à un ne conviendra peut-être pas à tous. Suivre bêtement un régime ne sert à rien. C’est d’ailleurs ce que dit Mark Sisson, un des grands gourous du paléo. Dans son ’30-day-challenge’, défi de 30 jours, en Français, il explique la phylosophie du défi. Ça ressemble plus à un style de vie qu’à un régime. Il dit d’ailleurs que l’on est pas obligé de suivre toutes les règles à la lettre mais s’en tenir à quelque-unes puis implémenter son programme petit à petit pour maximiser la réussite. Si on a trop d’habitudes à changer d’un coup, le risque est de tout arrêter au bout de quelques jours. Ceci dit, je doute fort que je paierais 150$ pour recevoir son programme complet. Il y a plein de ressources sur internet. J’ai d’ailleurs mis quelques liens intéressants plus bas…

Les 10 règles de Mark Sisson, à suivre pendant 30 jours:

Challenge #1: Eat Lots of Plants and Animals – cook and eat clean
Cuisinez et mangez de manière équilibrée, beaucoup de légumes verts et de la viande (et, autant que se peut, à la maison!)
Challenge #2: Avoid Poisonous Things – avoid junk food
Bannissez toutes les barres chocolatées, chips, sodas et autres pizzas. Au revoir McDo, au revoir KFC! En gros, tous les produits transformés contenant du sucre raffiné et des produits chimiques!
Challenge #3: Move Frequently at a Slow Pace – move around
Soyez actif. Bougez beaucoup tout au long de la journée
Challenge #4: Lift Heavy Things – lift your body
Faites des exercices de poids ou avec le poids de votre corps régulièrement
Challenge #5: Sprint Once in a While – move very fast
Faites des sprints de temps à autre ou bougez vite. Cela active le métabolisme.
Challenge #6: Get Adequate Sleep – make sleep a high priority
Faites de votre sommeil une priorité. Couchez-vous tôt.
Challenge #7: Play – get playful
Trouvez du temps pour relaxer et faire d’autres activités. TV à éviter!
Challenge #8: Get Adequate Sunlight – soak in the rays
Profitez des rayons du soleil. Tous les jours!!!
Challenge #9: Avoid Stupid Mistakes – listen to your body
Soyez à l’écoute de votre corps. Tenez compte des malaises, douleurs et autres gênes et modifier votre programme en conséquence.
Challenge #10: Use Your Brain – challenge yourself intellectually
Exercez votre cerveau. Trouvez des activités qui stimulent vos petites cellules grises!

paleo-food-pyramid

Mes attentes: Perdre un peu de poids mais surtout diminuer mes symptômes allergiques et ainsi me sentir mieux. Les athlètes vont plutôt vers un régime plus strict pour optimiser leurs performances et leur récupération musculaire. Personnellement, je vais opter dans un premier temps pour un régime semi-paléo. Je vais y aller doucement, un jour après l’autre en éliminant, dans un premier temps, tous les produits transformés. Tâche qui me semble pas mal difficile donc je vais continuer de manger à l’occasion du riz brun ainsi que des patates douces ou du manioc. Et de l’alcool, de temps à autre. Pour les mordus du fufu, le régime paléo peut être difficile. Moi, ma vraie bataille, ça va être le sucre raffiné… Je suis accro!

Affaire à suivre!

 


Liens intéressants: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12

Personal Blog

[Blog] De la Nationalité Congolaise

Je discutais du Congo avec ma mère, l’autre jour. Peut-être qu’un jour l’envie me prendra de tout plaquer et de changer de vie. On court à gauche, à droite sans trop savoir pourquoi et parfois je me surprends à me dire “ce n’est pas ce pourquoi j’ai signé. Je veux faire quelque chose d’utile, de grand!” Connaissez-vous Roland Moreno? Pourtant tout le monde devrait. Ce petit “Frenchy” a de son vivant – paix à son âme – inventé une petite chose de rien du tout que tout le monde utilise tous les jours. Et quand je dis tout le monde, je veux dire la terre entière: la carte intelligente. Cette petite carte sert à peu près à tout: cartes de crédit, cartes téléphoniques, pass de bus, cartes d’abonnements en tout genre, etc. C’est ce que j’appelle avoir de l’impact. Même les chercheurs en médecine imprégnés de grands idéaux n’ont pas autant d’impact puisque tout le monde n’a pas accès aux soins médicaux. Enfin, bref, j’aimerais tant compter mais il y a de fortes chances que je termine comme tous les gens normaux, personne lambda ayant vécue sur cette terre. Même Roland, avec une telle révolution, est mort presque inconnu du grand public. C’est dire si la barre est haute.

passeport

Donc voilà, si un jour je devais changer de vie, ce sera sûrement pour me rendre au Congo, avec comme préférence le Kasayi, histoire de retourner aux sources, peut-être même créer une entreprise, en tout cas quelque chose de concret. Mais voilà, je fais partie de cette diaspora seconde génération, née à l’étranger. Bien que me sentant 100% du pays, je n’en possède pas la nationalité. Après cette fameuse conversation avec ma mère, je me suis posé la question. Si jamais j’envisageai de retourner au Congo, ne serait-il pas mieux pour moi, dans ce cas, de demander la nationalité plutôt que de sans cesse renouveler un titre de séjour? Toute à fait ignorant de la législation congolaise en vigueur, j’ai donc consulté ce site, Leganet.cd. Très bien fait, avec tous les textes de loi en vigueur au Congo.

Voici ce que dit la loi congolaise, Livre I de la Nationalité Chapitre 1er, article 1er:

 - La nationalité congolaise est une et exclusive.
 - Elle ne peut être détenue concurremment avec une autre nationalité.
 - Elle est soit d'origine, soit acquise par l'effet de la naturalisation, de l'option, de l'adoption, du mariage ou de la naissance et de la résidence en République Démocratique du Congo.

Donc apparemment, il faut abandonner son passeport américain, canadien, belge ou encore français si l’on veut obtenir la nationalité congolaise. Je me demande si les Congolais deuxième et troisième générations comme moi seraient près à abandonner la nationalité qu’ils ont présentement pour obtenir la nationalité congolaise?

L’article 22 est aussi intéressant:

La nationalité congolaise par acquisition est soumise aux conditions suivantes:
 1. être majeur;
 2. introduire expressément une déclaration individuelle;
 3. déposer une déclaration d'engagement par écrit de renonciation à toute autre nationalité;
 4. savoir parler une des langues congolaises;
 5. être de bonne vie et moeurs;
 6. avoir à la date de la demande une résidence permanente en République Démocratique du Congo depuis 7 ans;
 7. ne s'être jamais livré au profit d'un Etat étranger, à des actes incompatibles avec la qualité de congolais, ou préjudiciables aux intérêts de la République Démocratique du Congo;
 8. n'avoir pas fait l'objet d'une condamnation définitive par les juridictions nationales ou étrangères pour l'une des infractions ci-après:
 a. haute trahison;
   b. atteinte à la sûreté de l'Etat;
   c. crimes de guerre, crimes de génocide, crimes contre l'humanité, crimes d'agression;
   d. crimes de terrorisme, assassinat, meurtre, viol, viol des mineurs et pédophilie;
   e. crimes économiques, blanchiment de capitaux, contrefaçon, fraude fiscale, fraude douanière, corruption, trafic d'armes, trafic de drogue.

Bon apparemment, je remplis tous les critères. Reste à moi de prendre LA décision. Là, je me suis dit et pourquoi pas accorder la double nationalité? La diaspora envoie déjà pas mal de devises qui ne sont pas toujours utilisées à bon escient (mais ça c’est un autre sujet). Le fait d’accepter la double nationalité ne peut-il pas encourager les Congolais deuxième et troisième génération à participer plus activement à la vie économique congolaise voir même à rentrer au pays? Je sais qu’elle est déjà en vigueur dans la quasi totalité des pays, alors pourquoi pas le Congo?

Avez-vous entendu le cas du footballeur Etiemaka? C’est une bonne illustration du problème. Ce joueur semble avoir la nationalité congolaise ET la nationalité rwandaise, ce qui par essence est impossible puisque la nationalité congolaise est une et exclusive dans le texte. Moi ce qui me pose problème ce n’est pas tant qu’il aie deux passeports mais qu’il aie deux identités bien distinctes. Cela me paraît être un cas flagrant de personnalités multiples, non? Par contre, je sais qu’au football les règles sont un peu particulières. Il n’est pas nécessaire d’avoir le passeport pour représenter un pays. Les joueurs font le choix du pays qu’ils représentent, le plus souvent quand ils sont dans les équipes juniors (U19), en fonction de leur origine biensûr. Une fois que le choix est fait, il est irrévocable. C’est pour cela que beaucoup de joueurs nés en Europe par exemple, représentent divers pays africains. Cela leur donne plus d’opportunités de jouer.

Le Congo-Kinshasa, l’Azerbaïdjan et le Japon sont les trois seuls pays au monde qui interdisent totalement d’avoir une multinationalité. Au Congo, cette loi, chapitre 1 article 1, a été introduite en Juin 1981 sous le régime de Mobutu. C’est à ce moment que beaucoup de Congolais ont dû faire un choix, peut-être pour certains bien malgré eux. Alors, serait-ce possible d’élargir les options des Congolais de la Diaspora? Est-ce quelque chose d’envisageable?

Personal Blog

[Blog] Virunga Lost!

Did you know? How many of you knew that the National Park of the Virunga was nominated for the Google Impact Challenge. People had to vote online. For some reason, I doubt Congolese people were even aware of such a contest. For myself, I discovered it only in the last hour of voting, last Friday.

Baby gorilla Isangi, a poached 9-month-old Grauer's gorilla, was moved to Virunga National Park headquarters at Rumangabo to be quarantined for a month. She bonded quickly with her two new caretakers.
Baby gorilla Isangi, a poached 9-month-old Grauer’s gorilla, was moved to Virunga National Park headquarters at Rumangabo to be quarantined for a month. She bonded quickly with her two new caretakers.

I wish Congolese people were more prompt to relay this kind of information and organize better to spread the word. I wish it would be relayed by all kind of media. Don’t you think it is much more of a positive impact for Congolese people if the Virunga were to earn £500,000 ($853,327) rather than knowing which Congolese singer is having fun in whose bed? Well, at least that is what I think. We could definitely ALSO use social media for this kind of kind of operation and really make a difference with so little.

For those who didn’t know, the Virunga National Park was created in 1925 and is the first national park ever created in Africa. It’s the ultimate home of the silver back gorilla, largest kind of monkeys. The Virunga is vital for the Congo and precious for the world. It’s only with our support of us all that their efforts to protect these gorillas and the population around that their operation will last long. This time it took only 30s and only one click.

Personal Blog

[Blog] Les prochaines présidentielles

Bon, voilà mon sentiment sur les dernières nouvelles. Ceci n’engage que moi. Je ne détiens pas LA vérité ni ne vois le futur mais je voulais, par ce biais, partager quelques pensées.

Joseph Kasa-Vubu
Joseph Kasa-Vubu
Joseph-Désiré Mobutu
Joseph-Désiré Mobutu

Récemment, on a entendu les déclarations de plusieurs représentants du gouvernement Congolais. Ils nous ont annoncé que l’actuel président Joseph Kabila ne désire pas se représenter. Ce qui serait normal puisque cela suivrait les règles mises en place par la Constitution de 2006. Si tout cela est vrai, je salue l’annonce mais cela reste encore à voir. Il nous faut rester vigilant car le pouvoir est grisant et les chefs d’états africains, du Nord au Sud, sont connus pour vouloir le garder coûte que coûte. Nous ne devrions pas nous réjouir d’une telle annonce car quitter la présidence après deux mandats est un standard. Je rêve d’un jour ou ce genre de choses ne fera plus débat et sera chose acquise et intégrée par tous et surtout par la junte au pouvoir. Si, en 2016, nous arrivons à organiser de véritables élections présidentielles, ce seraient seulement les troisièmes élections en 56 ans depuis l’Indépendance de la Belgique en 1960 et seulement les premières qui n’inclueraient pas de personnalités propulsées en avant par des circonstances troubles. De coups d’État en assassinats, de trahisons en déstabilisations, le Congo n’a finalement connu que 4 chefs d’États: Joseph Kasa-Vubu (1960-1965), Joseph-Désiré Mobutu (1965-1997), Laurent-Désiré Kabila (1997-2001) et Joseph Kabila Kabange (depuis 2001).

Et si Kabila partait? – Mars 2014

Laurent-Désiré Kabila
Laurent-Désiré Kabila
Joseph Kabila Kabange
Joseph Kabila Kabange

Le premier, ancien séminariste et comptable, a été élu au suffrage universel indirect suite à la révolution indépendantiste qui a secoué le pays. Le second, sous officier, journaliste puis chef d’État major, est arrivé au pouvoir par coup d’état en trahissant son ami et mentor Patrice Lumumba puis en écartant Kasa-Vubu. Le troisième, chef révolutionnaire, maquisard et trafficant d’or et d’ivoire, soutenu par les Rwandais, les Ougandais et les Angolais, est aussi arrivé au pouvoir par coup d’état puis est assassiné par un de ses gardes qui a lui-même été assassiné. Le quatrième, Major Général, est désigné pour prendre la suite de son père.

Je ne suis pas à l’aise avec des élections au suffrage indirect pour désigner un chef d’État. Bien que le suffrage universel direct soit plus couteux, il assure, s’il est tenu dans de bonnes conditions, que chaque bulletin déposé dans l’urne correspond à la voix d’une personne en âge de voter et que le président est élu la majorité des votants, ce qui représente un bien plus grand nombre que la majorité des grands électeurs dans la cas d’un suffrage indirect. Lors d’un suffrage universel indirect, qui me dit que le grand électeur en qui je place ma confiance va voter comme moi et ne va pas changer d’avis en cours de route ? Le président doit représenter la nation et défendre les intérêts de cette nation à l’intérieur mais aussi à l’extérieur de ses frontières. Il est donc préférable de le désigner par un suffrage universel direct.

Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Étienne Tshisekedi wa Mulumba

Je ne suis pas d’accord avec l’idée que Tshisekedi se représente aux présidentielles et je vais vous dire pourquoi. Son temps est passé. Il faut savoir tendre la main aux jeunes générations. Ne me dites pas que parmi les supporters de Tshisekedi, il n’y a personne digne de reprendre le flambeau. Étienne Tshisekedi wa Mulumba est né en 1932. Pensez-vous vraiment qu’à 82 ans on puisse gérer un pays aussi grand et complexe que le Congo et avoir l’énergie pour défendre son peuple, ses frontières et son intégrité? Oui, il est tout a fait possible qu’il soit élu et il a le droit de se représenter mais quand on a de telles responsabilités, il faut être en pleine capacité de ses fonctions non seulement intellectuelles mais aussi physiques. Alors que l’on annonce son admission à l’hôpital, encore aujourd’hui dans le Journal des Auditeurs d’Africa #1, Edouard Olito, représentant de l’UDPS, a démenti que Tshisekedi était souffrant. Qui croire? La présidence est une fonction qui demande beaucoup d’énergie. Si le président n’est pas en mesure d’assurer ses fonctions, alors d’autres personnes prennent le relais (chef de cabinet, ministres, adjoints et autres délégués) qui sont peut-être compétentes mais qui ne sont pas celle pour laquelle le peuple a voté. Je n’ai rien contre l’homme. Il a une longue carrière politique et peut-être que son grand regret c’est de n’avoir jamais exercé le pouvoir suprême de président et c’est sûrement la raison pour laquelle il se représente. Cependant, il faut regarder les choses en face, en 2016, Etienne Tshisekedi aura 84 ans et s’il est élu, il faudra qu’il tienne jusqu’à ses 89 ans. Il devrait montrer l’exemple en nommant maintenant un successeur. Un bon leader met son entourage sur les rails, leur transmet ses valeurs et ses connaissances, les lance à peine vitesse et leur passe le témoin au moment opportun. Je préfèrerais qu’il mette sa confiance dans la jeunesse car le Congo a aussi et surtout besoin de sa jeunesse pour se reconstruire.

Étienne Tshisekedi, un roi sans royaume – Mars 2013
Où est passé Tshisekedi? – Mars 2014
UDPS en quête de stratégie – Mars 2014
Comment va Étienne Tshisekedi? – April 2014

2006-pre_DRCongoflag

Pour finir, je dirai que j’espère que les heures les plus sombres du Congo sont derrière nous. Il y a beaucoup à faire. Pendant cinquante ans, depuis que la Belgique a tué une démocratie naissante dans l’oeuf, le Congo a lentement mais sûrement sombré. Nous devons arrêter les combats, les pillages, les viols, les vols et protéger nos ressources et nos frontières. Nous devons nous pencher vers l’avenir pour reconstruire et ce faisant, protéger nos enfants et leur assurer des soins, une éducation et les faire grandir en sécurité et en paix. Le Congo a une richesse immense. Je ne parle pas de ses sous-sols mais de ses populations (plus de 400 langues). Cette diversité est un véritable vivier culturel avec des possibilités infinies. Les vingt ou trente prochaines années seront cruciales pour le Congo et c’est maintenant qu’il faut faire les bons choix. Je crois sincèrement à l’émergence d’un Congo véritablement démocratique.

Pour se familiariser avec les différents partis politiques congolais

Mis à jour le 9 Avril 2014.